Browsing Category

Recette salée

Recettes cétogène et low-carb de plats et d’accompagnements par Low-Carb Frenchie.

10 idées de plats cétogènes d’automne qui réchauffent

Ça y est, c’est l’automne ! Les jours se raccourcissent et on commence à bien se les cailler, alors je vous propose de vous réchauffer le corps et le cœur avec des plats réconfortants et de saison, pauvres en glucides bien sûr. N’hésitez pas à me donner vos idées de recettes d’automne dans les commentaires !

Voici les recettes que je vous propose dans cet article : Lire la suite

Mes nuggets de poulet sans aucun glucide !

Qui n’aime pas les nuggets de poulet ? Ces petites bouchées croustillantes trempées dans la sauce, je suis sûr que c’est pour vous aussi un souvenir d’enfance encore présent aujourd’hui. Vous pensiez devoir faire une croix sur ce plaisir en régime cétogène ? Que nenni, j’ai la solution, et ma recette est sans aucun glucides… Alors pourquoi se priver ?

Vous devriez aussi lire :

Pour créer des nuggets de poulet très croustillants sans aucun glucide, j’utilise un ingrédient mystère : de la couenne de porc soufflée que je trouve dans les épiceries asiatiques. Une fois mixée, je l’utilise comme chapelure à la place de la traditionnelle chapelure de blé. Vous avez maintenant mon secret pour d’incroyables nuggets parfaitement compatibles avec les alimentations cétogène et carnivore !

Recette

Ingrédients

  • 1 blanc de poulet
  • 100 g de couenne de porc soufflée
  • 1 œuf
  • Graisse animale (porc, bœuf, canard)
  • Sel, poivre, paprika

Étapes

  1. Mixer la couenne de porc à l’aide d’un robot afin d’obtenir une chapelure fine.
  2. Mixer le poulet à l’aide d’un robot également et l’épicer : sel, poivre, paprika, selon vos goûts. Façonner en petites boules .
  3. Battre l’œuf dans une assiette creuse.
  4. Chauffer la poêle à feu fort avec une belle quantité de matière grasse.
  5. Placer les nuggets dans l’œuf puis dans la chapelure et mettre sur le feu.
  6. Cuire une dizaine de minutes jusqu’à atteindre une couleur bien dorée en retournant à mi-cuisson.

#mc_embed_signup{background:#eeeeee; padding:20px;}=&0=&

Mon welsh cétogène (comme dans le Nord !)

Vous connaissez le welsh ? C’est un des plat phare de la cuisine du Nord de la France et plus précisément de Flandres (même s’il est en réalité originaire d’Écosse !). Vous savez sans doute que j’habite à Lille depuis quelques années : le welsh est un plat que j’adorais manger mais qui n’est pas du tout cétogène !

Le welsh, c’est un peu le plat gras et réconfortant par excellence. Il est composé d’une tranche de pain de campagne mouillé à la bière et posé au fond d’un plat, que l’on tartine de moutarde, recouvre d’une tranche de jambon puis d’un mélange de cheddar fondu et de bière. Pour le welsh complet, on peut y poser un œuf au plat au moment de servir.

Et en version cétogène alors ? Pour le pain, je me suis inspiré d’une recette de pain à partir de farine d’amande, et le résultat est très bon. Sur la vidéo, j’ai utilisé du bicarbonate de soude mais il ne faut pas trop en mettre car il peut rendre le pain très salé. La prochaine fois, j’utiliserai de la levure à pâtisserie.

Pour remplacer la bière, j’ai trouvé une alternative délicieuse et sans glucide : du bouillon de viande ! J’ai utilisé un bouillon de bœuf préparé la veille et le goût était délicieux.

Je n’ai plus qu’à vous souhaiter un bon appétit !

Recette

Ingrédients pour 1 welsh

  • 200 g de cheddar
  • 15 cl de bouillon de bœuf (ou de poulet)
  • 1 tranche de jambon
  • Moutarde

Pour le pain :

  • 3 càs de farine d’amande
  • 25 g de beurre
  • 1 càc de levure ou de bicarbonate de soude
  • 1 œuf

Étapes

  1. Pour le pain, faire fondre le beurre et le mélanger à la farine d’amande, à la levure et à l’œuf directement dans le plat. Enfourner 15 minutes à 180°c.
  2. Pendant ce temps, râper le cheddar et le faire fondre à la casserole, puis ajouter le bouillon de bœuf en mélangeant sans cesse.
  3. Lorsque le pain est cuit, le sortir du four. Le tartiner de moutarde, poser la tranche de jambon et recouvrir du cheddar fondu. Enfourner pour 10 minutes supplémentaires.
  4. Cuire un œuf au plat à la poêle. Lorsque le four sonne, place l’œuf sur le welsh et déguster.

#mc_embed_signup{background:#eeeeee; padding:20px;}=&0=&

Apéritif spécial cétogène !

L’apéro, c’est un moment convivial et une explosion de saveurs en bouche ! Ce que j’adore, c’est que chacun se sert selon ses envies et ses goûts. Plus il y a de choix, mieux c’est, mais la qualité des aliments est primordiale : n’est-ce pas l’occasion de privilégier son fromager et son charcutier aux grandes surfaces ? Il ne reste plus qu’à se régaler !

Vous devriez aussi lire :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Olivier / Low-Carb Frenchie (@lowcarbfrenchie) le

À manger…

Commençons par les valeurs sûres : le fromage et la charcuterie bien sûr ! Pour le fromage, je vous conseille de varier les textures et les origines : un vieux comté (mon fromage préféré) peut côtoyer un chèvre frais, du roquefort, des dés de fêta ou des billes de mozzarella. On en salive d’avance !

Pour la charcuterie, quelques tranches de jambon sec et du saucisson artisanale (attention à vérifier qu’il ne contient pas de sirop de glucose) raviront le plus grand nombre. Vous pouvez également ajouter des rillettes (faites maison avec ma recette par exemple ?) ou du pâté, sachant qu’il va falloir les consommer sans pain off course !

Autre élément phare de l’apéritif, ce sont bien sûr les tartinables. Attention, on évitera le houmous (les légumineuses ne sont pas autorisés en cétogène, je vous expliquai pourquoi parlais ici). On peut par contre profiter d’un caviar d’aubergine, d’une tapenade d’olives, d’un guacamole, d’un fromage frais aux herbes, de rillettes de poisson… Bref, ce n’est pas le choix qui manque.

Dans tartinable, il y a tartine… Mais comment faire sans pain ? N’oubliez pas que vous avez le droit d’en offrir à vos invités tout de même ! Mais pour nous, ça sera par exemple des crackers aux graines en suivant ma recette. Aussi, vous pourrez y tremper des crudités : bâtonnets de concombre, de carotte, de céleri, tête de choux fleur ou de brocoli, radis, feuilles d’endives, tomates cerises… Là aussi, les couleurs et les goûts sont au rendez-vous. Autre crudités de choix, les cornichons et les olives ont toute leur place dans un apéritif keto.

Les galettes de céleri presque comme ma maman

À table ! Aujourd’hui, je vous propose l’adaptation cétogène d’une recette familiale qui m’est chère. À Noël, nous avons l’habitude de manger un magret de canard au foie gras accompagnée d’une galette de pommes de terre préparée par ma mère : un délice absolue !

Je me suis donc affairé à l’adaptation des galettes de pommes de terre. Pour retrouver ce croustillant, les glucides en moins, j’ai remplacé les pommes de terre par du céleri rave, et le résultat est délicieux. Il faut certes aimer le goût du céleri mais la texture est bien là. Un accompagnement idéal pour une bonne viande, avec une crème aux champignons par exemple. Bon appétit !

Recette

Ingrédients

  • Un céleri rave
  • 4 œufs
  • 200 g de fromage râpé
  • Sel, poivre et épices au choix
  • Du beurre pour la cuisson

Étapes

  1. Râper le céleri rave (idéalement avec un robot !).
  2. Mélanger avec les œufs et le fromage râpé.
  3. Faire chauffer une poêle à feu fort et cuire 5 minutes de chaque côté.

 

Vous avez aimé cette recette ? N’hésitez pas à me suivre sur FacebookInstagram et Youtube à commenter et à partager l’article !

#mc_embed_signup{background:#eeeeee; padding:20px;}=&0=&

#mc_embed_signup{background:#eeeeee; padding:20px;}=&0=&

Mes conserves de rillettes de porc

Combien de temps pouvons-nous tenir avec les aliments de nos placards ? Je me pose souvent cette question. Légumes, viande, fromage, œufs, beurre, huile d’olive, et quelques conserves de poisson me font tenir moins de deux semaines à mon avis.

Sans tomber dans le survivalisme caricatural, nos grands-parents avaient le bon-sens de faire des réserves en préparation des périodes difficiles. Faire ses conserves de légumes ou de viande est un excellent moyen pour avoir des stocks à porté de main tout en évitant de jeter des conserves à la poubelles !

Je vous propose aujourd’hui d’apprendre (ou de réapprendre) à faire ses rillettes de porc avec une recette simplissime. Vous n’avez besoin que de poitrine de porc, d’un petit peu d’assaisonnement et de bocaux stériles en verre !

Vous voulez tout savoir sur l’alimentation low-carb, keto, cétogène ? Vous vous demandez comment commencer ? Ce qu’est la cétose ? Ce qu’il faut consommer ? Suivez mon guide !

Recette

Ingrédients

  • Un gros morceau de poitrine de porc fraiche (plus d’un kilogramme)
  • Quelques feuilles de laurier ou de romarin
  • Sel et poivre

Ustensiles

  • Des bocaux en verre avec joints (type Le Parfait)
  • Une cocotte en fonte

Étapes

  1. Séparer la couenne de la poitrine de porc et découper en petits morceaux.
  2. Allumer la plaque de cuisson à feu vif et faire revenir le porc avec les herbes, le sel et le poivre pendant 15 minutes.
  3. Mettre la cocotte fermée au four pendant 4 heures à 160°c.
  4. Placer les bocaux, les joints en silicone et les ustensiles de cuisine à bouillir 20 minutes dans l’eau.
  5. Sortir la cocotte du four, émietter le porc avec une fourchette et retirer les os.
  6. Placer la viande dans les pots en respectant les consignes du fabricant de pots, refermer puis placer à bouillir dans l’eau 20 minutes. Sortir de l’eau et laisser refroidir.
  7. Ouvrir les pots et vérifier l’étanchéité : les pots doivent être impossible à ouvrir sans tirer sur la languette du joint.

Vous avez aimé cette recette ? N’hésitez pas à me suivre sur FacebookInstagram et Youtube à commenter et à partager l’article !

#mc_embed_signup{background:#eeeeee; padding:20px;}=&0=&

Les grattons lyonnais : le meilleur apéro cétogène !

Bonjour bonjour, comment allez vous ?

Vous recherchez du croustillant, du fondant, de l’épicé pour vos futurs apéros ? Tout cela sans aucun glucide ? Je vous propose aujourd’hui de redécouvrir les grattons, une spécialité que l’on retrouve dans de nombreuses régions du monde, en Asie, aux États-Unis (pork rinds), et chez nous à Lyon.

J’ai découvert il y a peu combien ils étaient faciles à préparer, même s’ils demandent un peu de patience, car il faut attendre une nuit entre la première étape et la cuisson finale. Mais pas de panique, c’est un jeu d’enfant ! Attention tout de même avec l’utilisation du couteau, je me suis bien entaillé le pouce en coupant des lamelles dans la couenne pour la première fois…

Au niveau des macros, ce n’est pas évident à calculer car la proportion couenne/graisse est variable selon les morceaux mais je pense que le ratio protéines/lipides est proche de 1 et il n’y a aucun glucide.

Je ne vous en dit pas plus et je vous laisse avec la recette. Bon apéro à tous !

Avertissement : Il est possible que de graisse chaude éclabousse et il est de ce fait important d’éviter d’ouvrir le four pendant la cuisson. Il est aussi possible de les cuire dans une cocotte en fonte fermée et non dans un plat (attention également lorsque vous l’ouvrez !).

Vous voulez tout savoir sur l’alimentation low-carb, keto, cétogène ? Vous vous demandez comment commencer ? Ce qu’est la cétose ? Ce qu’il faut consommer ? Suivez mon guide !

Recette

Ingrédients

  • 1 kg de couenne de porc fraîche
  • Sel et épices au choix (paprika, curry, ail en poudre…)

Étapes

  1. Cuire la couenne de porc dans de l’eau salée pendant 30 minutes sans couper les morceaux.
  2. Mettre au frigo toute la nuit afin de figer le gras.
  3. Le lendemain, couper la couenne en lanière, et mettre le tout au four entre 1h et 2h à 200°c. Sortir une fois que les grattons sont bien grillés.
  4. Saler et épicer selon vos gouts (paprika, curry, ail, poivre, gingembre…)

Vous avez aimé cette recette ? N’hésitez pas à me suivre sur FacebookInstagram et Youtube à commenter et à partager l’article !

#mc_embed_signup{background:#eeeeee; padding:20px;}=&0=&

Mon hachis-parmentier keto

Bonjour bonjour !

J’espère que vous allez bien et que vous accueillez l’hiver avec enthousiasme ! Car si c’est la saison des basses températures, c’est aussi la saison des plats qui réchauffent le cœur, à partager avec ceux que l’on aime.

Aujourd’hui, je vous partage un plat tellement simple que je n’avais jamais pensé à le cuisiner, jusqu’à ce que je le vois passer sur Instagram. Un hachis-parmentier, vraiment ? Pour être franc avec vous, je n’ai jamais mangé ce plat ailleurs qu’à la cantine… Inutile de vous dire que ça remonte à quelques années !

D’un plat de cantine insipide à un plat d’une délicieuse simplicité, fait avec de bons produits locaux, il n’y a qu’un pas. Pour adapter ce plat à l’alimentation cétogène, il n’y a rien de plus simple : il suffit de remplacer les pomme de terres par du choux-fleur. Au passage, vous pouvez relire ma recette de purée de choux-fleur. De la viande hachée, un petit peu d’oignons, du parmesan, au four, et le tour est joué !

Vous voulez tout savoir sur l’alimentation low-carb, keto, cétogène ? Vous vous demandez comment commencer ? Ce qu’est la cétose ? Ce qu’il faut consommer ? Suivez mon guide !

Recette

Par personne : 8,6 g de glucides / 47 g de lipides / 28 g de protéines

Ingrédients pour 4 personnes

  • 300 g de viande de bœuf hachée
  • 1 oignon
  • 1 gros choux-fleur
  • 100 g de beurre
  • 150 g de parmesan râpé
  • Sel, poivre et noix de muscade moulue

Étapes

  1. Cuire le choux-fleur préalablement coupé en morceau dans une casserole d’eau salée pendant 30 minutes.
  2. Faire revenir la viande hachée avec l’oignon émincé dans une poêle avec un filet d’huile d’olive.
  3. Égoutter le choux-fleur, le laisser refroidir puis le mixer. Le placer dans une casserole à feu moyen avec le beurre et mélanger sans interruption jusqu’à que ce dernier soit fondu. Ajouter le poivre et la noix de muscade moulue.
  4. Placer dans un plat la viande hachée, la purée et terminer par le parmesan.
  5. Enfourner 20 minutes à 180°c.

Vous avez aimé cette recette ? N’hésitez pas à me suivre sur Facebook et Instagram, à commenter et à partager l’article !

Mon incroyable poireauflette

Hello les ketos !

L’automne et l’hiver, ce sont vraiment les meilleurs saisons. Il pleut tout le temps, il fait froid, les jours sont courts… Je suis fou, me dirais vous ? Mais non, j’oubliais surtout le plus important : la saison de la tartiflette est officiellement ouverte ! Vous savez, ce plat qui sent bon le ski, les samedi soirs en famille, et surtout le reblochon fondu !

Hélas, vous n’avez pas mangé de tartiflette depuis que vous avez adopté le régime cétogène et donc abandonné les pommes de terre.

Mais pas de panique, je vous propose aujourd’hui mon incroyable poireauflette, validée par tous les instaketos (dédicasse à @Monsier_keto !). Utiliser les poireaux à la place des pommes de terres, c’est redécouvrir la tartiflette, sans les glucides. Je pourrais manger ce plat à tous les repas tellement il est bon…

Vous voulez connaitre mon astuce pour réaliser ce plat plus rapidement ? Je fais cuire le tout à la poêle puis ajoute le reblochon avant de le passer au four. Plus vite préparé, plus vite mangé !

Vous voulez tout savoir sur l’alimentation low-carb, keto, cétogène ? Vous vous demandez comment commencer ? Ce qu’est la cétose ? Ce qu’il faut consommer ? Suivez mon guide !

Recette

Ingrédients pour 4 personnes

  • 1 reblochon de Savoie
  • 1 oignon
  • 4 poireaux
  • 200g de crème entière
  • 10 tranches de poitrine fumée ou 200g de lardons

Étapes

  1. Emincer les poireaux, les laver. Couper les oignons en lamelle.
  2. Faire revenir 10 minutes à la poèle avec la poitrine fumée puis ajouter la crème entière.
  3. Mettre le tout dans un plat, couper le roblochon en 2 horizontallement et placer les 2 moitiées dans le plat.
  4. Faire gratiner 15 minutes au four à 200°c.

Vous avez aimé cette recette ? N’hésitez pas à me suivre sur Facebook et Instagram, à commenter et à partager l’article !

Mes petits flans courgette chèvre menthe keto

Coucou les cétos !

L’été arrive, les pique-niques et les apéritifs au soleil aussi, quel plaisir ! 🙂

Ces flans sont une valeur sûre que j’aime cuisiner pour recevoir mais également quand je suis invité : ils sont si bon que personne ne se doutent qu’ils sont très pauvres en glucides ! Emporter un petit plat maison fait toujours plaisir aux hôtes, et c’est également l’assurance pour les ketos que nous sommes d’avoir une alternative que l’on pourra manger les yeux fermés. Le plus souvent, j’apporte un dessert pour être sur de ne pas rester les bras croisés à la fin du repas : mon moelleux au chocolat ou mes muffins coco-citron aux graines par exemple.

Vous voulez tout savoir sur l’alimentation low-carb, keto, cétogène ? Vous vous demandez comment commencer ? Ce qu’est la cétose ? Ce qu’il faut consommer ? Suivez mon guide !

Les petits flans que je vous propose aujourd’hui sont délicieux à l’apéritif, mais également pour vos pique-niques ou comme plat principal accompagné d’une belle salade composée. Mettez-les dans un bocal et emmenez-les au travail pour un repas sain et rapide. N’hésitez pas à en faire une doubler les quantités et à en congeler une partie !

Avec seulement 5 ingrédients, ils sont d’une extrême simplicité à cuisiner, surtout avec l’aide d’un robot pour râper les courgettes. Ils seront dans le four en moins de 10 minutes.

Variez les plaisir !

Vous avez envie de changement ? Ajoutez à la base œufs-courgettes les ingrédients qui vous passent par la tête en remplacement du fromage de chèvre et de la menthe ! Tomates séchées, thon, anchois, olives, basilic, curry, chorizo, jambon, roquefort… À votre imagination !

Recette

Par flan : 1,3 g de glucide / 6 g de lipides / 6 g de protéines

Ingrédients pour 12 petits flans

  • 4 œufs
  • 2 belles courgettes (ou 300g)
  • 100 g de fromage de chèvre en buche
  • 2 càs de farine d’amande
  • Un bouquet de menthe
  • Sel, poivre

Étapes

  1. Râper les courgettes.
  2. Couper la buche en petits morceaux, laver les feuilles de menthe et les émincer finement.
  3. Mélanger tous les ingrédients dans un saladier puis mettre la pâte dans des petits moules.
  4. Cuire 30 minutes à 190°c.

Vous avez aimé cette recette ? N’hésitez pas à me suivre sur Facebook et Instagram, à commenter et à partager l’article !