Skip to main content
4.5
(8)

Aujourd’hui, nous allons parler du jeûne intermittent et de ses avantages dans le cadre du régime cétogène. Qu’est-ce que c’est ? Quels en sont les bénéfices ? Pourquoi l’associer au régime keto ? Comment commencer ? Autant de questions que nous allons aborder aujourd’hui !


Vous devriez aussi lire :


C’est quoi le jeûne ?

Le jeûne est un choix délibéré d’absence d’alimentation pendant une période de temps donnée pouvant varier d’une demi journée à plusieurs jours. C’est un état naturel : en effet, nous jeûnons chaque nuit et nous sommes tout à fait adaptés en tant qu’espèce à ne pas manger pendant une période plus ou moins longue.

Quels sont les bénéfices du jeûne ?

Le jeûne va mettre le système digestif au repos et stimuler l’autophagie, ou le processus de renouvellement cellulaire. En effet, en l’absence de nourriture, le corps va puiser dans ses ressources et se “nettoyer” de l’intérieur.

Il va également provoquer l’épuisement des réserves de sucres dans les muscles, le foie et le sang, et une baisse des niveaux d’insuline, conditions nécessaires à la perte de poids et à l’oxydation des graisses, comme je vous l’expliquai dans mon article Comment maigrir en mangeant gras avec le régime cétogène.

Enfin, il est recommandé pour améliorer le diabète de type 2 (sources en fin d’article).

Les différents types de jeûne

Les types de jeûnes sont nombreux et concernent la durée du jeûne

  • Le OMAD, pour One Meal a Day, consiste à ne consommer qu’un seul repas par jour. Il peut s’apparenter à un jeûne de 24 heures et peut se pratiquer plusieurs fois par semaine,
  • Les jeûnes plus long : 1, 2, 3 jours…
  • Le jeûne intermittent : je vous en parle juste en dessous !

…Mais également ce qu’il est possible d’avaler pendant la durée du jeûne :

  • Pendant le jeûne, il est souvent recommandé de ne consommer aucune calorie, uniquement des boissons : thé, café…
  • Certains spécialistes du jeûne comme Jason Fung autorisent les aliments ne stimulant pas la sécrétion d’insuline : huile de coco, bouillon gras, beurre à ajouter aux boissons.
  • Le jeûne sec interdit toute prise de boisson pendant le jeûne pour mettre au repos total le système digestif.

Personnellement, je bois du thé, du café et de l’eau en fonction de ma soif pendant le jeûne.

Le jeûne intermittent

Le jeûne intermittent (ou fasting) est une forme de jeûne alternant des fenêtres de prises alimentaires et des moments de jeûne pendant la journée. Concrètement, l’objectif est de ne pas s’alimenter pendant au moins 16 heures dans la journée et consommer ses repas dans les 8 heures restants.

Pour y parvenir, le plus simple est de sauter le petit déjeuner ou le repas du soir, en fonction des préférences de chacun. Si vous commencez à déjeuner à 12 heures et terminez votre diner à 20 heures, vous aurez respecté le principe des 16:8 du jeûne intermittent.

Pour ma part, je ne mange plus de petit déjeuner la semaine depuis 3 ans et ne consomme plus que deux repas par jour : le midi et le soir. Les premiers jours, le corps réclame sa nourriture par automatisme et le ventre gargouille en fin de matinée. Mais rapidement, il s’habitue à ce nouveau rythme et il est plaisant de se concentrer sur deux repas et d’offrir du repos à son système digestif !

Les bienfaits du jeûne pour le régime cétogène

L’alimentation cétogène est un régime dans lequel les glucides sont réduits au maximum afin d’adapter l’organisme à utilisation des matières grasses comme source d’énergie principale. Il est communément admis qu’il faut environ 15 jours de régime cétogène stricte pour atteindre cet état de cétose.

C’est là que le jeûne entre en jeu : même si il n’est pas obligatoire en alimentation cétogène, il va permettre d’accélérer l’entrée en cétose en épuisant plus rapidement les réserves de sucre du corps, en abaissant son niveau d’insuline et en l’obligeant à trouver une autre source d’énergie : les matières grasses.

Alors, on jeûne ?

Le jeûne est facile à mettre en place (il suffit simplement de ne pas manger en sautant un repas), il libère du temps (plus besoin de préparer le petit déjeuner), il est totalement gratuit. Autant de bonnes raisons (en plus de celles citées plus haut) pour tenter l’aventure !


Avertissement

Je ne suis pas médecin et que le contenu de cet article et de mon site internet n’engage que moi. Les recommandations d’un médecin sont encouragées pour se lancer dans le jeûne, quelque soit sa forme. Pour aller plus loin, je vous recommande la lecture des sources ci-dessous.

Sources

C'est cadeau 👇
Recevez un extrait de mon Ebook + 15% de réduction !

  • 56 recettes sucrées et salées
  • Ma liste de courses spéciale régime cétogène
  • Les macro-nutriments pour chaque recette
  • Un conseil pour chaque recette

Découvrir mon Ebook "Mes recettes cétogènes du quotidien"

Adresse e-mail non valide
Vous acceptez de vous inscrire à ma Newsletter. Pas de spam ! Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de votes 8

Olivier Maria

Olivier Maria

Passionné de sport et de cuisine, je concilie les deux en suivant le mode de vie cétogène. J'utilise l'énergie que me procure une alimentation pauvre en glucides et riche en matières grasses pour courir, pédaler, nager...

2 Commentaires

  • Magali dit :

    Bonjour,
    Je découvre votre blog depuis peu (ainsi que La Céto sympa) et suis également abonnée à Superketo et Ketoloveshop & Cie.
    Je suis en diète cétogène depuis fin mars 2021 et voulais savoir si vous utilisiez des lecteurs de glycémie et de cétones, et à partir de quel moment peut-on utiliser le jeûne intermittent ?
    Je suis à 200g de MG ajoutées mais je commence à baisser car je stagne au niveau poids et j’apprécie moins de consommer autant de matière grasses.

    A plaisir de vous lire !

    Magali.

    • Olivier Maria dit :

      Bonjour Magali, enchanté, je n’utilise pas de lecteur personnellement.
      Je ne suis pas sûr que tu sois obligé de te “gaver” de gras, rajoutes-en pour manger à ta faim mais n’en abuses pas si tu ne le sens pas !

      Olivier

Commenter l'article