FAQ – Foire aux questions spéciale régime cétogène

4.4
(9)

Vous avez des interrogations sur le régime cétogène ? Voici une sélection de réponse aux questions que je reçois le plus souvent. Posez-moi vos questions en commentaire, je les ajouterais dans cet article !


Faut-il compter ses calories en régime cétogène ?

Le régime cétogène n’est pas un régime pauvre en calories : on s’attache tout d’abord à réduire ses glucides et non ses calories. À calories égales, la perte de poids intervient d’avantage en réduisant ses glucides.

Quelle est la différence entre cétogène et low-carb ?

En régime low-carb, la quantité de glucides est inférieure à 100 grammes par jour. En régime cétogène, elle est inférieur à 25 grammes par jour, avec l’objectif de provoquer un état de cétose : en l’absence de glucides, le corps va alors utiliser les matières grasses comme source d’énergie principale.

C’est quoi l’insuline ?

L’insuline est l’hormone qui régule la quantité de sucre dans le sang : lorsque vous consommez des glucides, le pancréas sécrète de l’insuline pour réduire la glycémie sanguine, le sucre est alors transformé en graisses. L’insuline est l’hormone de stockage : en abaissant votre consommation de glucides, vous réduisez vos niveaux d’insuline et perdez ainsi du poids.

Combien de temps prends la céto-adaptation ?

On dit habituellement que la céto-adaptation prend environ 15 jours, ce qui correspond à la durée qu’il faut au corps pour commencer à créer des corps cétoniques en quantité suffisante. Mais l’expérience nous montre qu’il faut plus de temps pour que le corps devienne une machine à brûler du gras performante (on compte souvent plusieurs mois).

Faut-il se forcer à manger pour atteindre ses macros ?

En régime cétogène, on réduit ses glucides à 25 grammes par jour et on mange des protéines et des lipides à satiété. Si votre application vous dit de consommer 150 grammes de lipides mais que vous n’avez plus faim, ne vous forcez surtout pas, ne mangez pas ! Apprenez à écouter vos sensations plutôt que de vous laisser dicter le contenu de votre assiette par un robot.

Faut-il compter les glucides ou les sucres ?

L’erreur de débutant la plus répandue est de confondre glucides et sucres. En régime keto, on réduit ses glucides (dont les sucres font parti). Des pâtes à 70% de glucides dont 0,2 grammes de sucres ? Pas bien. Des concombres à 1g de glucide donc 1g de sucre ? Bien !

Aussi, attention aux allégations “santé” que l’on trouve sur les paquets : “sucre issu du fruit”, “au blé complet”… Les glucides sont des glucides !

Peut-on manger céto-végétarien ?

Il est tout a fait possible de manger cétogène et végétarien en remplaçant la viande par des œufs, du fromage, du tofu ou des oléagineux. Par contre, attention ! Les légumineuses sont trop riches en glucides si on veut rester à moins de 25 grammes par jour ! Pour en savoir plus, je vous recommande mon article : Le guide cétogène et végétarien (+ menu).

Peut-on manger des fruits en alimentation cétogène ?

En alimentation cétogène, on privilégie les petits fruits rouges et les baies, relativement pauvres en glucides : les fraises, framboises, mûres, cassis… Vous voulez manger des fruits plus riches en glucides ? Réduisez-en au maximum la quantité en en mangeant par exemple qu’une fois par semaine ou sur plusieurs jours.

Quelles matières grasses sont les meilleures ?

Privilégiez le beurre, l’huile d’olive et les graisses animales (saindoux, graisse de canard…). L’huile de coco est également intéressante mais j’en consomme peu car je privilégie les aliments locaux. Évitez les huiles végétales et fuyez l’huile de tournesol riche en oméga 6 ! Pour en savoir plus, je vous recommande mon article : Régime cétogène : quelles graisses consommer ?

Pourquoi jeûner en régime cétogène ?

Associer jeûne et régime cétogène est une excellente idée ! Jeûner va vous permettre de reposer votre système digestif, d’épuiser vos réserves de glycogène et d’abaisser votre niveau d’insuline pour accélérer l’entrée en cétose et brûler plus rapidement des graisses. Parmi toutes les versions de jeûnes, je jeûne intermittent est le plus rependu et le plus simple à mettre en œuvre en sautant le petit-déjeuner. Vous pouvez jeter un œil à mon article : Régime cétogène et jeûne intermittent : que des bienfaits !

Est-ce obligatoire de compter ses macros ?

Compter ses macro-nutriments (glucides, protéines, lipides) peut-être d’une grande aide pour avoir des repères et prendre de bonnes habitudes pour débuter l’alimentation cétogène. Mais une fois que vous connaitrez les valeurs nutritionnelles de vos ingrédients préférés et si vous voulez arrêter de tout compter, fiez-vous à vos sensations et mangez à votre faim !

Et les pâtes complètes ? Et le pain complet ?

Les pâtes ou du pain complets sont conçus avec de la farine contenant l’intégralité du grain de blé. Mais cela ne change rien à la quantité de glucide finale ! Complet ou non, les pâtes, le riz ou le pain sont à proscrire du régime cétogène, tout comme les farines de sarrasin, de millet ou autres farines issues de céréales.

Pourquoi manger du gras permet de maigrir ?

Le régime cétogène n’est pas nécessairement un régime riche en lipides, mais avant tout un régime pauvre en glucides. Comme je vous le disais au début du mois, c’est la réduction de glucides et des niveaux d’insuline qui permet de perdre du poids. Augmenter sa consommation de lipides est une nécessité pour manger à sa faim après avoir réduit ses glucides, et les lipides ne stimulant pas la sécrétion d’insuline, ils ne font pas grossir.

Peut-on manger cétogène au restaurant ?

En commandant une bonne pièce de viande avec une sauce grasse (crème au roquefort, beurre maître d’hôtel…) et en demandant des légumes ou de la salade à la place des légumes, il est parfaitement possible de manger céto au restaurant ! Pour les boissons, un bon verre de vin rouge et de l’eau gazeuse sont un excellent choix. À la place du dessert, commandez un bon plateau de fromage, puis un café (sans sucre) ! Je vous ai tout expliqué dans mon article Tous mes articles sur le régime cétogène.

Peut-on boire de l’alcool en régime cétogène ?

D’une manière générale, l’alcool est à éviter ou à consommer avec modération. Mais il est possible de se faisant plaisir occasionnellement. Une flûte de champagne contient environ 4 grammes de glucides, un verre de vin rouge ou blanc sec moins de 2 grammes. Les alcool secs comme la vodka, le whisky et le rhum ne contiennent pas de glucides. Un demi (25 cl) de bière comporte 10 grammes de glucides rapides : autant vous dire qu’il va falloir malheureusement essayer d’en limiter au maximum sa consommation !  Par contre, exit les cocktails à base de jus de fruit ou de sucre de canne, ainsi que les jus et les sodas ! Retrouvez toutes les informations dans Le guide des glucides : Les alcools et les boissons.

Faut-il avoir peur de manger trop de protéines ?

Vous avez sans doute déjà entendu que consommer trop de protéines pouvait vous faire sortir de cétose en transformant les glucides en sucre. Personnellement, je n’ai pas d’appareil à glycémie pour le constater, mais je pense que le plus important est de limiter sa consommation de glucides. Mangez des protéines à chaque repas (une belle portion), et ne craignez pas d’en consommer trop !

Comment allier sport et régime cétogène ?

L’organisme brûlera d’autant plus de graisses que l’effort sera peu intense : alors privilégiez pour commencer les efforts doux, comme de la course à pieds à allure réduite, à une intensité qui vous permet encore de parler. Une fois bien adapté, vous pourrez progressivement augmenter l’intensité. Je vous explique tout dans Le guide du sport en mode cétogène.

Quels sont les meilleurs édulcorants en régime cétogène ?

Consommer des édulcorants doit être occasionnel : l’objectif est avant tout de se déshabituer du goût du sucre ! Mais pour les grandes occasions, je vous recommande l’erythritol, qui n’a pas d’arrière goût. Je vous invite à lire mon article Le guide des sucres et des édulcorants pour le régime cétogène.

Que consommer pendant le sport ?

Pour les longues sorties à vélo, mes aliments favoris sont le fromage, les œufs durs, le chocolat et les oléagineux. Actuellement, je suis un inconditionnel de Holy-Fat, des purées d’oléagineux fabriquées à Lille, aux goûts incroyables. Je vous offre un gourde en silicone avec mon code GOURDELCF, je vous explique tout ça : J’ai essayé Holyfat, la meilleure collation cétogène pour le sport (+ cadeau !)

Quelles graisses éviter à tout prix ?

Manger cétogène, c’est manger plus de matières grasses, mais attention à sélectionner les bonnes ! Évitez à tout prix les huiles végétales et surtout l’huile de tournesol : elle est très riche en oméga 6 et favorise l’inflammation. Éliminez également les huiles de friture (en réalité faites principalement de tournesol) : elles deviennent toxiques à la cuisson et les aliments frits. Oubliez également les huiles de soja, d’arachide pour les mêmes raisons. Privilégiez le beurre, l’huile d’olive et les graisses animales !

Comment réduire ses factures de course ?

Pour réduire vos factures de nourriture, essayez au maximum de cuisiner avec des produits frais (légumes, viandes, poisson…), et apportez vos repas au travail plutôt que de commander des plats très onéreux. Privilégiez les morceaux de viande les moins nobles (ils sont souvent plus gras!) : la poitrine de porc, les abats, le bœuf à mijoter… Je trouve du bœuf à 4€/kg chez mon boucher, et je conserve les os pour faire des bouillons riches en nutriments.

Est-ce obligatoire de mesurer sa glycémie et sa cétonémie ?

Mesurer sa glycémie et sa cétonémie peut être utile mais n’est absolument pas obligatoire. Vous vous sentez bien, vous perdez du poids ? Vous avez de l’énergie au quotidien, et avez moins faim ? C’est le principal, inutile alors de mesurer votre cétonémie.

C’est quoi la résistance à l’insuline ?

Le 3 décembre, je vous expliquais que l’insuline est l’hormone régulant la quantité de sucre dans le sang. Vous consommez des glucides (du sucre), votre pancréas sécrète de l’insuline et votre taux de sucre sanguin diminue pour retrouver une valeur normale. Si vous consommez trop de sucre de façon chronique, sur le long terme, votre insuline devient de moins en moins efficace pour réduire votre glycémie et votre corps doit en sécréter de plus en plus pour arriver à ses fins.

C’est ce que l’on appelle la résistance à l’insuline, et cela peut mener à long terme à une prise de poids (voila pourquoi on est souvent plus fin à 20 ans qu’à 50 ans) voir à un diabète de type 2. Un argument de plus pour réduire ses glucides au quotidien !

C'est cadeau 👇
Recevez un extrait de mon Ebook + 15% de réduction !

  • 56 recettes sucrées et salées
  • Ma liste de courses spéciale régime cétogène
  • Les macro-nutriments pour chaque recette
  • Un conseil pour chaque recette

Découvrir mon Ebook "Mes recettes cétogènes du quotidien"

Adresse e-mail non valide
Vous acceptez de vous inscrire à ma Newsletter. Pas de spam ! Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

Note moyenne 4.4 / 5. Nombre de votes 9

Vous devriez aussi aimer :

1 commentaire

  • Anne 4 mois ago Reply

    Bonjour Olivier. Merci pour tout ce que tu fais…. c’est top. Très bonne idée ce calendrier de l avant.
    Alors voilà ma question qui me concerne mais qui peut également questionner d autres personnes dans le même cas…. en général j essaie de trouver les réponses moi même mais la je sèche.
    En cetogene depuis près d un 1 an pour réduire mes migraines ( ce qui a fonctionné plutôt correctement car j ai réduit à 1 par mois au lieu de 4 ou 5 ) j ai aussi perdu du poids et je suis contente car c était du poids du aux médicaments contre les migraines. Je pense que j ai encore 4 à 5 kg à perdre jusque mon poids de forme je pense… mais voilà… je suis bloquée… je ne perds plus…ou si je perds … je reprend… je stagne.
    Comment faire pour faire redémarrer la perte ? Merci
    À bientôt de te lire

Commenter l'article